Mes archives de correspondant de presse

13 novembre 2017

Kirchberg - réception 10 ans KB SAS

Les 10 ans Koehler-Bosshardt SAS

Décennie et médaillés du travail

L’entreprise Koehler-Bosshardt, société à action simplifiée (KB SAS), vient de fêter son 10ème anniversaire au cours d’une réception organisée dans les locaux de l’entreprise. Elle est la « fille » de Koehler-Bosshardt et Compagnie (KBC) créé  en 1924 par deux industriels suisses Fritz Koehler et Emil Bosshardt.

KB SAS, l’usine est située en face de ma maison natale. Cette usine a été pendant de nombreuses années mon réveille-matin. En effet à six heure dès les premiers sons de l’horloge de l’église paroissiale, les chaudronniers se donnaient à cœur joie pour transformer, à force de coups de masses ou de marteaux des plaques de cuivre ou d’acier inoxydable, en toutes sortes de bacs de cuves, et autres chaudrons pour l’industrie.

Au cours de cette réception André Rinner le président a eu le plaisir d’accueillir Fabienne Orlandi maire de Kirchberg et conseillère départementale, Rémy With 1ère vice-président du conseil départemental, Laurent Lerch président de la communauté de communes qui sont intervenus en fin de réunion avant que M. Rinner ne remette diverses médailles du travail  à quelques collaborateurs.

Dans son allocution, le Président a rendu un hommage particulier à Christian Galli maire honoraire qui a cru au projet présenté par M. Rinner et Thierry Nivill directeur général de KB SAS.

Dans son discours André Rinner a fait l’historique de la société, les prestations actuelles et le futur.

Historique de la société de Kirchberg

1924 : fondation de la société Koehler-Bosshardt et Compagnie (KBC), usine de chaudronnerie-tôlerie, usinage mécanique et fonderie (aluminium bronze et fonte)

1956 : Construction du 2ème bâtiment et diversification vers la chimie (utilisation de la technologie mécano soudée) tout en continuant les travaux d’usinage.

1993 : confronté à des soucis financiers, l’entreprise a été reprise et recapitalisée par le groupe Schlienger Industrie de Didenheim.  Construction du 3ème bâtiment de production dit atelier blanc.

En 1994 : la société se développe dans la construction d‘appareils pour l‘industrie phar

 

maceutique et chimique

en 2007 : l’entreprise est rachetée au groupe Schlienger par deux ingénieurs André Rinner actuel Président, et Thierry Nivill, directeur général (DG) et deux actionnaires extérieurs. La PME Kirchbergoise devient (KB SAS).

2008 : le personnel est intégré dans le capital.

La société compte actuellement dix-huit collaborateurs salariés (12 en 2007), Une production tournée vers l’avenir

La PME de Kirchberg a déjà commencé la mutation vers l’avenir. Confronté à la faiblesse du marché français, KB SAS a développé le marché de l’export vers l’Allemagne et la Suisse. Selon le président les objectifs sont l’amélioration de la compétivité, pour répondre aux nouvelles normes en matière d’équipement de process. Une autre priorité est d’améliorer la sécurité du personnel par une modernisation de l’outil de travail. Enfin pour pérenniser l’entreprise l’objectif est de former des jeunes et  de créer des emplois à long terme.

Le président procéda ensuite à la remise des médailles du travail :

Médaille en vermeil :

Gilbert  Iltis (30 ans d’activité) ouvrier chaudronnier, préparation des affaires et logistique et gestion du stock.

Thierry Nivill (30 ans) ingénieur mécanique de l’ENI à Belfort, directeur général

Médaille d’or :

Christophe  Monpoint (35 ans), opérateur polyvalent.

Vincent Briswalter (35 ans)  chaudronnier-agent de maîtrise-

Jean-Paul  Furter (35 ans) chaudronnier-agent de maîtrise

Serge Holstein (35 ans) chaudronnier-agent de maîtrise

Médaille grand or :

Gérard Uhlen (40 ans)  mécanicien, tourneur, fraiseur.

La réception s’est terminée par un apéritif dinatoire et le verre de l’amitié

 

 

A Rinner 171103

 

 

Le président Rinner pendant son allocution

 

B Elus 171103

 

 

Les élus de G à D au 1er rang : Laurent Lerch, Fabienne Orlandi, Rémy With et le doyen des retraités Pierre Ackermann

 

C Médaillés 171103

 

 

Les médaillés avec la direction et les élus

 

 

Texte et photos Pierrot Rosenblieh

 

Posté par pierosen à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 octobre 2017

Thann

Thann (Haut Rhin)

La bourse aux modèles-réduits

Dimanche 29 octobre 2017 la 32ème bourse internationale de modèles-réduits, automobiles, trains miniatures et jouets anciens est organisée à Thann (Haut Rhin). Elle a lieu dans la salle des sports du lycée Charles Walch rue Jean Flory. Cette bourse l’une des plus importantes de l’Est de la France réunit chaque année une bonne centaine d’exposants et plus de 1500 visiteurs ; les exposants et visiteurs viennent de France mais aussi Suisse d’Allemagne, du Benelux, et d’Italie et.

Le modèle-réduit proposé cette année à la vente est une Citroën « Méhari », le huitième (8ème)  de la marque qui est au 1/43ème tiré à 166 exemplaires par Eligor, et vendu 35 € le jour de la bourse.

Pour les collectionneurs certains modèles des dernières années sont encore en vente à l’accueil.

La partie exposition sera consacrée à la « ferme » avec des animaux et des accessoires « Quiralu », « Playmobil », « Lego » et Penny toys

La manifestation est ouverte dimanche 29 octobre de 9 h 30 à 17 h, prix d'entrée 3 €, gratuite pour les enfants moins de 12 ans. Sur place, on trouve parking, buvette et restauration soignée avec foie gras,  Fleischschnaka, Parmentier de canard, etc.

 

Méhari 2017

 

Citroën « Méhari »

Photo Pierrot Rosenblieh

 

 

 

Méhari éclaté

Photo DR

 

Posté par pierosen à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2017

Kirchbergdiux ans de KB SAS

KIRCHBERG

Koehler-Bosshardt fête ses dix ans

La nouvelle société Koehler-Bosshardt SAS fête vendredi 3 novembre prochain les dix ans de la reprise de la société.

Rappelons qu’à l’origine l’entreprise Koehler-Bosshardt et Compagnie (KBC) avait été créée à Kirchberg en 1924, par deux industriels suisses Fritz Koehler et Emil Bosshardt.

Au cours des décennies elle a connu des fortunes diverses avant d’être est rachetée en 2007, au groupe Schlienger par deux ingénieurs André Rinner actuel Président, et Thierry Nivill, directeur général (DG). La PME Kirchbergoise devient alors Koehler-Bosshardt SAS (société par actions simplifiée).

Enfin en 2008 le personnel est intégré dans le capital.

Pour marquer cette première décennie une cérémonie est organisée dans les locaux de l’entreprise 1 RUE DU MOULIN vendredi 3 novembre à 16 heure.

A cette occasion diverses médailles du travail seront remises.

 

P. Rh

 

K-B Rin Niv Ler 12 09 26

 

 

 De G à D André Rinner président Thierry Nivill directeur général de KB SAS, Marie-Odile Lindecker ancienne adjointe au maire de Kirchberg et Laurent Lerch président de la Communauté des communes de la Doller et du Soutzbach.

Photo archives Pierrot Rosenblieh

 

Posté par pierosen à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2017

Wegscheid - SPKW

Wegscheid

Mille truites le Vendredi saint

La société de pêche de Kirchberg-Wegscheid (SPKW), que préside Roland Haffner, a organisé, comme chaque année, une vente de truite au détail, le Vendredi saint. Ces truites sont toutes issues de la pisciculture de la SPKW à la Blechschmeda entre la Doller et l’ancienne manufacture royale de fer blanc. Cette vente a eu lieu sur le parking de la mairie de Wegscheid de 8 h à midi. Rappelons que la SPKW a été la première à organiser une vente de truites aux particuliers dans la semaine sainte et une seconde fois la semaine précédent Noël. La renommée de la qualité des poissons incitent les acheteurs qui viennent parfois de fort loin.

Thomas Sutter le trésorier de la SPKW, en l’absence du président retenu professionnellement, nous confie : « Cette année, malgré le temps incertain nous avons accueilli  170 clients ».

Ce chiffre est légèrement en baisse  par rapport à l’an dernier, sans doute dut aux conditions climatiques. Nous avons malgré tout vendu1000 truites pour un poids de 320 kg, truites arc en ciel pour la totalité » rapporte encore M. Sutter

Les clients sont venus de la haute et de la basse vallée de la Doller, de Sewen jusqu’au deux Burnhaupt. Mais aussi de Thann et sa région, du bassin potassique, de Cernay, de la région mulhousienne et même Territoire de Belfort pour les plus éloignés.» Parmi les clients fidèles Michel Boutand, maire-adjoint de Kirchberg et président du Syndicat intercommunal de Kirchberg-Wegscheid (SIKW), Maurice Klingler et Christian Galli, maires honoraires, de Kirchberg.

C’est non sans satisfaction que, le trésorier a relevé les propos d’une Masopolitaine « Vos truites sont toujours excellentes »

P.Rh

Truites VSA

 

Thomas Sutter avec deux clientes de Kirchberg

SPKW truites VSD

  

A gauche Thomas Sutter pèse une truite devant des clients

 

 

 

Photos Pierrot Rosenblieh

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par pierosen à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2017

Guewenheim

 

GUEWENHEIM

Des « Anciens Apprentis » des Mines au camping

Des apprentis du Centre d’apprentissage (CA) des mines de potasse d’Alsace (MDPA) à Pulversheim se sont retrouvés pour une journée conviviale, organisée par Jean-Marc Dudt, au Camping de la Doller a Guewenheim pour  échanger les souvenirs d'il y a 65 ans, lors de leur première rencontre à Pulversheim.

C'est en 1952 qu’ils ont intégrés le centre d'apprentissage, en alternance entre l'école et les deux ateliers de la mine Max à Richwiller et Fernand à Wittenheim.

Nous avions la plus part 14 ans et après 3 mois de préapprentissage nous avons été orientés vers notre futur métier suivant les notes obtenues: les meilleurs devenaient aide-laboratoires, puis électriciens, ajusteurs et mineurs et cela pendant 3 ans.

A l'époque Ils ont tous passé le CAP (certificat aptitude professionnel) et le taux de réussite était de près de 95. En 1960 sur 167 candidats un seul avait échoué.

Le Centre d’apprentissage a été ouvert en 1940 sous l'occupation allemande et fermée en 1973 pour être remplacé par le lycée polyvalent Charles de Gaulle toujours à Pulversheim.

De 1940 a 1973 près de 4800 apprentis ont été formé dans cette école et la plus part, tous ceux qui avait obtenus le CAP, ont été embauché aux Mines de Potasse et y ont fait leur carrière en tant qu'ouvriers. D’autres ont suivi les cours à  «l’école technique et pratique de Mines » (ETPM) qui a formé l’encadrement.

Certains ont suivis de cours au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) sont devenus par la suite cadres ou encore cadres supérieurs.

 Pierrot Rosenblieh

CA MDPA 2

 

Les anciens apprentis des MDPA, Jean-Marc Dudt 2ème à D

photo Pierrot Rosenblieh

Posté par pierosen à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 mars 2017

Thann

Thann

Les médaillés militaires en assises

L’assemblée générale de la 1272ème section des médaillés militaires (MM) s’est tenue samedi dans le salon d’honneur de l’hôtel de ville de Thann sous la présidence d’Henri Wurtz.

Dans son allocution de bienvenue le président a eu le plaisir de saluer de nombreuses personnalités dont, François Scherr directeur départemental de l’office national des anciens combattants (ONAC) qui représentait aussi Daniel Mérignargues sous-préfet, Bernard Just président départemental des MM, René Gallisath correspondant défense de la ville de Thann et son homologue Mario Cracogna de Cernay.

Dans son rapport moral le président Wurtz a souligné l’érosion de l’effectif de la section qui ne compte plus que 43 membres. Lors de sa prise de fonction en 1996 ils étaient encore plus de cent (100). Il a malgré tout pu annoncer la venue d’un nouveau membre le Thannois Arthur Koenig.

Michel Demesy secrétaire et Gérard Grosdemouge trésorier ont présenté leur rapport respectif qui a été avalisé par les réviseurs aux comptés Roger Brodkorb et Paul Luttenbacher. Ces derniers conservent leur fonction.

Le président a encore rendu hommage aux membres décédés au cours de la saison : Yvonne Ricklin, Martin Humann, Gérard Fischer et Jean Rivière. Il a eu une pensée pour Mme Graeber épouse de l’ancien président et M. Grosdemouge père de Gérard, le trésorier de la section.

Il n’a pas oublié les soldats et les gendarmes qui ont sacrifiés leur vie en service commandé. Un instant de recueillement a été observé en leur mémoire.

Au cours de l’exercice écoulé la section a participé à de nombreuses cérémonies patriotiques avec en point d’orgue le congrès départemental à Mulhouse. En ce qui concerne ce congrès en 2018 il aura lieu à Vieux-Thann en même temps que l’AG de la section.

Parmi les activités projetées en 2017 une journée de détente à l’étang du Kerlenbach à Bitschwiller-les-Thann et une visite guidée au Vieil Armand dont le mémorial sera inauguré le 3 août 2017 selon François Scherr.

Georges Martin lieutenant honoraire de la gendarmerie s’est dit offensé par les propos d’un candidat à l’élection présidentielle au sujet de la « colonisation » de l’Algérie.

Ensuite la délégation s’est rendue au monument aux morts rejoints par Michel Sordi député et maire de Cernay. Après le dépôt de gerbe par Henri Wurtz, François Scherr, Michel Sordi et Bernard Just, la Marseillaise entonnée par l’assistance à clôturé la partie officielle.

De retour à l’hôtel de ville MM : Gallisath, Michel Sordi et François Scherr se sont adressé en rendant hommage aux congressistes.

A L’issue de l’AG Michel Sordi a eu le plaisir de remettre les diplômes d’honneur de société nationale des MM pour services rendus avec médaille d'argent à Paul Luttenbacher et la médaille de bronze à Eugène Schmitt.

Le président Wurtz a encore remis à François Scherr et Pierrot Rosenblieh, une breloque à l'effigie de la médaille militaire pour leur fidèle collaboration depuis de nombreuses années.

Pierrot Rosenblieh

 

 

2017 MM Dépôt gerbe

Dépôt de gerbe par Henri Wurtz, François Scherr, Michel Sordi et Bernard Just.

Photo Pierrot Rosenblieh

 

2017 MM médaillés

 De G à D : Pierrot Rosenblieh, Henri Wurtz, François Scherr, Michel Sordi Paul Luttenbacher et Eugène Schmitt.

Photo Dominique Pi 

Posté par pierosen à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2016

Cernay : nouvelles du club détente

Cernay

AGORA : nouvelles du club détente

Lors de la dernière réunion du club détente du centre-socio-culturel (CSC) AGORA  le président Pierre Paul Ehret a pu saluer la totalité des membres. Yves Ricordel le directeur est venu les rejoindre en cours de réunion.

Cette réunion a permis au président de faire le point sur l’année écoulée, de mettre à l’honneur trois membres pour leur grand anniversaire et organiser la fête de Noël.

Sur le plan de l’effectif, deux membres ont quitté le club Renée Ringenbach qui va sur ses 93 ans, elle a des difficultés à se déplacer et enfin leur amie Odile Fuhrer décédée au mois d’août. Le président a eu le plaisir d’annoncer le retour de Louis Carlino.

Sur le plan activités, entre les réunions hebdomadaires du vendredi, les membres sont sortis à Indervillers (Doubs) à une quinzaine kilomètres de Saint Hippolyte. En premier semestre ils se sont rendus dans un restaurant à Berrwiller. Par contre le brennfascht à Roderen ne sera pas reconduit, certains membres ont des difficultés  à marcher. Par contre le Brennhislafascht à Wegscheid le premier dimanche d’octobre a donné entière satisfaction et sera donc reconduit.

Avant de rendre hommage aux grands anniversaires, les dames ont eu droit à un ballotin de chocolat et les hommes une bouteille de Fitou. Avant de rejoindre le restaurant du Pont d’Aspach le président a mis à l’honneur Émilie Dagon pour ses 85 ans, Gérard Roth et Jean Giannotti qui viennent de rentrer dans le club des octogénaires

La prochaine réunion aura lieu  le vendredi 6 janvier 2017.

Pierrot Rosenblie

AGORA Anni

 

 

De G à D : Gérard Roth,  Émilie Dagon et Jean Giannotti

                                                                                          Photo : Pierrot Rosenblieh

 

AGORA Bilan

 

Les membres du club détente assis de G à D : Gérard Roth, Émilie Dagon et Jean Giannotti.

Debout : Pierre Paul Ehret et Yves Ricordel (1er  et 2ème à G)

                                                                                          Photo : Pierrot Rosenblieh

Posté par pierosen à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2016

Guewenheim

Guewenheim

Cérémonie de l’Armistice médailles et promotion chez les pompiers

Lors de la cérémonie du 98ème anniversaire de la Grande Guerre trois sapeurs-pompiers du centre de première intervention (CPI) de Guewenheim ont été à l’honneur le caporal Lucas Sutter a été promu au grade de caporal-chef. Le sergent-chef Nicolas Charlier et le sapeur Thierry Dietmann ont été décorées de la médaille d’honneur en argent des sapeurs-pompiers volontaires pour 20 ans de service. L’anniversaire a débuté par une messe célébrée en l’église saint Maurice par l’abbé Johann Koster curé de la paroisse

La cérémonie a été introduite par la musique sainte Cécile de Guewenheim sous la direction de Pascal Helbling et orchestré par l’adjudant-chef Boris Willmé commandant le corps des sapeurs-pompiers.

Après le discours de bienvenue Jean-Luc Barberon maire de Guewenheim, le premier magistrat à lu le message de secrétaire d’État aux anciens combattants Jean-Marc Todeschini. En l’absence du président de l’Union nationale des anciens combattants et victime de guerre (UNC) Pierre Kuenemann, souffrant, c’est le trésorier Robert Claudepierre qui a déposé une gerbe au nom de la société patriotique et le premier magistrat au nom de la commune.les hymnes réglementaires on  été jouée par la musique.

A l’issue de la cérémonie le verre de l’amitié a été offert par la municipalité et un repas familial a réuni les anciens combattants au camping de la Doller.

Pierrot Rosenblieh

 

 

Armistice

 

 

 

 De G à D : Jean-Luc Barberon, Boris Willmé, Nicolas Charlier, Thierry Dietmann et Jean Schneider porte-drapeau

Photo Pierrot Rosenblieh

Posté par pierosen à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2016

Thann

Thann (Haut Rhin)

La bourse aux modèles-réduits se met sur son 31

Dimanche 23 octobre 2016 la 31ème bourse internationale de modèles-réduits, automobiles, trains miniatures et jouets anciens est organisée à Thann (Haut Rhin) à 60 km de Porrentruy. Elle a lieu dans la salle des sports du lycée Charles Walch rue Jean Flory. Cette bourse l’une des plus importantes de l’Est de la France réunit chaque année une bonne centaine d’exposants et plus de 1500 visiteurs ; les exposants et visiteurs viennent de France mais aussi d’Allemagne, du Benelux, d’Italie et de Suisse.

Renauld type 4 l modèle-réduit au 1/43ème tirée à 168 exemplaires par Eligor, et vendu 30 € le jour de la bourse.

 La partie exposition a deux thèmes : des Légo, avec possibilité pour les enfants de construire des sujets pendant que leurs parents visitent les stands.

Pour les 70 ans de Norev, il y aura aussi une exposition de 600 micro-miniatures au 1/86ème et de documents et publicité de l’époque.

La manifestation est ouverte dimanche 23 octobre de 9 h 30 à 17 h, prix d'entrée 3 €, gratuite pour les enfants moins de 12 ans. Sur place, on trouve parking et restauration soignée avec foie gras,  Fleischschnaka et Baeckaofa de canard.

Pierrot Rosenblieh

 

4 L

 

R 4 L modèle-réduit

Photo Pierrot Rosenblieh

 

R4 L

R4L modèle-reéduir sur fond photo

Photo DR

 

 

 

 

Posté par pierosen à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2016

Marie-Noëlle et Jean-Laurent

Guewenheim

Marie-Noëlle et Jean-Laurent

C’est en ancien camion militaire US « Geo » plus petit et moins connu que le « GMC » conduit par Claude Gaumel que Marie-Noëlle Luttringer avec Jean-Laurent Merucci accompagné de leur trois enfants, Estelle, Julien et Léo se rendus à la maison commune de Guewenheim où les attendaient Jean-Luc Barberon maire de Guewenheim qui en sa qualité d’officier de l’état civil, a présidé samedi après-midi, au mariage de  Marie-Noëlle et Jean-Laurent en ce magnifique samedi après-midi ensoleillé.

Après le mariage civil la messe nuptiale a été célébrée en l’église paroissiale saint Maurice de Guewenheim par l’abbé Jan Koster curé de Guewenheim.

L’office religieux a été rehaussé par la chorale sainte Cécile de Guewenheim dirigée par Pierre Schneider. Benoit Ruthmann était aux claviers de l’orgue.

Au cours de l’office les filles Welterlin, Martine et Danièle accompagné à la guitare par Marie-Catherine ont chanté « L’Alléluia ».

Avant la fin de la messe, le prêtre a encore procédé au sacrement du baptême à Léo le dernier né des jeunes époux.

Marie-Noëlle, née le   24 décembre 1983 à Mulhouse, mère au foyer est la fille de Paul Luttringer  décédé et son épouse Jeanine née Keller.

Jean-Laurent, conducteur de travaux à chez Haas Weisrock à Saulcy-sur-Meurthe (Vosges) né le 5 décembre1977 à Belfort. Il est le fils d’Annunzio Merucci décédé et madame née Anne-Odile Elsaesser

A l’issue des cérémonies le couple a été accueilli sur le parvis de l’église par une haie d’honneur formée des parents et amis.

Au jeune couple qui s’est établit à Guewenheim avec leurs trois enfants nous présentons nos plus sincères et amicales félicitations et nos chaleureux compliments aux heureuses mamans

Pierrot Rosenblieh

MN-JL noces A

 

MN-JL noces D

 

 Marie-Noëlle et Jean-Laurent

Photos Pierrot Rosenblieh

Posté par pierosen à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2016

Les « Rangiers » Nicolas Werver engagé de dernière heure

SPORT-AUTO

Les « Rangiers » Nicolas Werver engagé de dernière heure

La course de côte de Saint Ursanne – les Rangiers est la seule épreuve du championnat d’Europe de la montagne (CEM) de notre proche région. Il y a douze épreuves au total, une seule épreuve par nation. La manche française a fait l’ouverture au mois d’avril au Col Saint Pierre dans le Gard. Elle a été remportée par le multiple champion d’Europe l’Italien Simone Faggioli (Norma M20 FC).

En fin de semaine 225 concurrents dont 70 étrangers, de douze nations sont inscrits aux « Rangiers » qui se dispute, dans le Jura suisse, non loin des frontières de l'Alsace. Tous les ans les spectateurs alsaciens se rendent en très grand nombre. L’épreuve se dispute dans un cadre magnifique entre le Clos du Doubs et le sommet du col des Rangiers. Cerise sur le gâteau il y a toujours de très belles autos et des pilotes de renom. Faggioli, et le Serbe Nikola Milijkovic (Mitsubishi Lancer EVO9) les deux leaders du CEM des catégories course et voitures fermées seront au départ.

Dix sept pilotes français sont engagés.

La victoire finale devrait revenir à l’Italien Simone Faggioli (Norma m20 FC) recordmen de l’épreuve. Le transalpin établira un nouveau record puisque le parcours a été rallongé à 5180 mètres. Autre nouveauté il n’y aura que deux montées de course.

Malgré la concurrence de la course de côte de Chamrousse dix-sept « Gaulois » seront au départ dont les Alsaciens Nicolas Werver (Porsche 997 Cup S), Jean-Noël Claudepierre (Honda Civic type R) des habitués tout comme Christian Martin (Ligier JS-51)

Nicolas Werver actuellement en tête en championnat de France de la montagne catégorie « voitures fermées » a fait le choix de l’impasse de Chamrousse. « J’ai opté d’aller en Suisse après mon très bon résultat au Mont Dore. Le tracé des « Rangiers » me plait mieux. J’y vais toutes les années depuis 2009 avec chaque fois de très bons résultats. Je sais qu’en faisant l’impasse de Chamrousse je risque de perdre ma première place aux championnats de France. Mais pouvoir courir non loin de chez moi et face à des adversaires ayant des voiturer plus puissantes me motive. Mon souhait est une victoire de groupe voire le scratch des voitures fermées »

Pièrosen

Renseignements pratiques : horaires : samedi 20 août : 7 h à 18 h - manches d'essais. Dimanche 21 août : 7 h 30 à 17 h 30 : deux manches de course. Prix d'entrée : samedi : 15 €, dimanche : 21 € les deux jours ; 25 € ;  gratuits jusqu’à 16 ans.

 

 

Posté par pierosen à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2016

Koehler-Bosshardt,

Koehler-Bosshardt, historique d’un établissement nonagénaire, tournée vers l’avenir

L’entreprise Koehler-Bosshardt par société à action simplifiée (KB SAS) a fêtée en 2014 son 90ème anniversaire. Elle est la « fille » de Koehler-Bosshardt et Compagnie (KBC).

Je vais narrer l’historique d’une entreprise située, en face de ma maison natale. Cette usine a été pendant de nombreuses années mon réveille-matin. En effet à six heure (6 h) dès les premiers sons de l’horloge de l’église paroissiale, les chaudronniers se donnaient à cœur joie pour transformer, à force de coups de masses ou de marteaux des plaques de cuivre ou d’acier inoxydable, en toutes sortes de bacs de cuves, et autres chaudrons pour l’industrie.

Cette entreprise Koehler-Bosshardt et Compagnie (KBC) a été crée à Kirchberg en 1924, par deux industriels suisses Fritz Koehler et Emil Bosshardt qui possédaient une société du même nom à Bâle. Cette entreprise n’existe plus, elle était sur l’emprise de l’actuelle autoroute.

Historique de la société de Kirchberg

1924 : fondation de la société Koehler-Bosshardt et Compagnie, usine de chaudronnerie-tôlerie (surtout du cuivre), usinage mécanique et fonderie (aluminium bronze et fonte)

1956 : Premières diversifications vers la chimie, utilisation de la technologie mécano-soudée, tout en continuant les travaux d’usinage entre autre pour les Mines de potasse d’Alsace (MDPA) dont elle assure la quasi-totalité de la réparation des robinets-vannes. C’est la Société alsacienne de construction mécanique (SACM) de Masevaux et Mulhouse ainsi que la Fonderie et atelier mécanique de la Thur (FAMT) à Bitschwiller-les-Thann qui ont coulé les pièces en fonte.

En 1956, à l’étroit dans les locaux, un deuxième bâtiment réservé à la tôlerie est construit.

Confronté à des soucis financiers en 1993, l’entreprise a été reprise et recapitalisée par le groupe Schlienger Industrie de Didenheim. Elle prend l’appellation Services et travaux à façon (SETRAFAC). La même année est construit un troisième bâtiment de production dit atelier blanc. En 1994 la société se développe dans la construction d‘appareils pour l‘industrie pharmaceutique.

en 2007, l’entreprise est rachetée au groupe Schlienger par deux ingénieurs André Rinner actuel Président, et Thierry Nivill, directeur général (DG). M. Nivill est un ancien ingénieur des Ateliers et construction et réparation de Richwiller (ACRR) filiale des MDPA. La PME Kirchbergoise devient (KB SAS). Enfin en 2008 le personnel est intégré dans le capital. La société compte actuellement dix-sept salariés, KBC a compté jusqu’à 60 salariés d’après Georges Ginot ancien secrétaire du comité d’entreprise.

Une production tournée vers à l’exportation

André Rinner confie : « 30 à 40 % de notre production est destinée à l’exportation en particulier en Allemagne et la Suisse. KB SAS est le partenaire idéal pour la chaudronnerie tous métaux, l'usinage, la mécano-soudure, les soudures spécifiques et les systèmes de process. Nous sommes proche des grands pôles industriels des trois frontières ».

Les principaux clients de l’entreprise, sont actifs dans les domaines, de la chimie, de la cosmétique, de l’agro-alimentaire, de l’environnement, de l’énergie et de la pharmacie.

Cette PME, KB SAS, propose une prestation globale pour les projets les plus simples et les plus complexes, de l’étude à la réalisation et l’installation sur site. Le directeur général conclut : « Notre équipe répond aux exigences de haute technicité de l’industrie chimique, pharmaceutique, et agro-alimentaire dont les applications réclament des équipements garantissant longévité et fiabilité » Conclut le Président Rinner.

Les dirigeants de l’enrprise

Après Emil Bosshardt, Fritz Koehler, les dirigeants ont été : Georges Almy, Camille Furth, Maurice Koenig, Jean Schmitt, plusieurs dirigeants se sont succédé sous SETRAFAC, actuellement le Président est André Rinner

Pierrot Rosenblieh

 

 

 

K-B Bâtiment

 

L’entrée du bâtiment blanc, à G les bureaux

 

 

K-B Rin Niv Ler 12 09 26

 

De G à D : André Rinner, Thierry Nivill et Laurent Lerch (Conseiller général) lors d’une visite mercredi 26 septembre 2012

 

 

 

K-B chau conf

 

Du chaudron à confitures en cuivre aux …

 

 

K-B cuve stoc

 

 

Réservoirs de 40 000 litres en inox 316 L.

 

 

 

 

 

Visites privées :  

mercredi 13 juin 2012

KBC 12 06 13 

 

 

Thierry Nivill (directeur général KB SAS), Paul Ehret (Ancien KBC), Marc Gosserez (Ex cadre ACRR fournisseur) et Paul Behra (Ancien KBC)

 

Lundi 29 juin 2015

 

 

K - B 15 09 26

 

Paul Behra, André Rinner et Paul Ehret

Photos : Pierrot Rosenblieh

 

KBC Robinet-vanne MDPA année 1960

 

Charles Haffner (à G) et Étienne Ringenbach entourant un robinet-vanne de 400 usiné et monté pour les MDPA

La fonderie était assurée par la SACM ou la FAMT. (En 1960)

 

 

Koehler Bosshardt Chaudr année 1952

 

 

Le personnel de la Chaudronnerie-tôlerie (en 1952)

1er rang Charles Wimmer, Etienne Ringenbach, Paul Rosenblieh et Germain Studer.

2ème rang : Pierre Ackermann, Joseph Marck, Henri Weiss (Oberbruck), Henri Weiss (Kirchberg) et Robert Ehret.

3ème rang : Paul Lévèque.

4ème  rang : Charles Ehrhart, René Schuffenecker et Louis Ginot

 

Koehler Bosshardt Méd 1968

 

 

Remise de médailles de travail en 1968

1er rang : Eugène  Naegelen, Henri  Uhlen, Germaine veuve de Joseph Steger et Maurice Koenig.

2ème rang : Paul Rosenblieh et Pierre Ackermann.

3ème rang : Paul Ehret,   Etienne Ringenbach, Aloyse  Studer, Faustin Lindecker, Louis Koenig, Louis Lindecker et Albert Weber

4ème rang : Pierre Ringenbach,  Léon  Uhlen et Joseph Haffner

 

KBC Anni année 1961

 

 

Une réception du personnel à l’hôtel des Vosges à Sewen en 1961

Accroupis :

1er rang : Martin Steger, Robert Stephan, Georges Ginot, Gérard Lindecker, Eugène Stempfel, François Kessler, Germain Studer, Joseph Bellicini et Pierre Ackermann.

2ème rang : Gilbert Seidel, Dominique Koenig, Arsène Ringenbach et Robert Trommenschlager.

Debout :

3ème rang : André Lindecker, Antoine Steger, Jean-Pierre Wimmer, Joseph Lehmann, Charles Wimmer, Bernadette Ringenbach et Paul Rosenblieh.

4ème rang : Léon Uhlen, Joseph Haffner, Eugène Naegelen, Etienne Ringenbach, Pierre Uhlen, Henri Weiss, Charles Haffner, Eugène Gasser, Paul Behra, Camille Furth et Mariette Iltis.

5ème rang : Jean Meyer, Aloyse Studer, Henri Uhlen, Paul Ehret, Maurice Koenig, Louis Koenig et Maurice Eich,

6ème rang : René Uhlen, Eugène Lerch et André Fichter.

Les légendes vont gauche à droite :

Remarques : les photos en noir et blanc sont d’Yvan Linck et issues des archives de : Charles Haffner et Yvonne Ringenbach-Crainich.

Amical merci à Gaby Lévèque-Trommenschlager, Paul Ehret (Cernay), Georges Ginot et Henri Weiss (Oberbruck) pour leur efficace et précieuse collaboration.

 

Posté par pierosen à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2016

Oberbruck - Motoculture Gilles et Fils

Oberbruck

La Motoculture Gilles et Fils s’est installée

Samedi matin, Jacques Behra maire d’Oberbruck a pu saluer l’arrivée d’un nouvel artisan dans la commune « La Motoculture Gilles et Fils» dont le responsable est Manu Gaumez.

Cette entreprise s’était installée dans un premier temps à Kirchberg au  quartier du Hohbuhl au domicile de Sylvie et Gilles Gaumez. Gilles raconte son odyssée « En complément de mon emploi au Centre de production Peugeot Mulhouse (CPM) où j’étais occupé en fin de semaine, j’ai travaillé chez Henri Messerlin à Sickert. En 2009, je me suis installé dans le  sous- sol de notre maison pour reprendre cette l’activité. J'ai chopé le  virus et mon activité a pris de l’ampleur, je me suis trouvé à l’étroit et c’est ainsi que nous nous sommes installée à Oberbruck où mon fils Manu a pris la direction, tandis que moi je continue à lui donner un coup de main »

La Motoculture Gilles et Fils propose ses services pour une motoculture de plaisance. Elle offre diverses prestations, la vente, la réparation, l’entretien de motoculteurs, de tondeuses, de débroussailleuses et de tronçonneuses. Manu propose aussi la vente des pièces de rechange et d’accessoires ainsi que la location de matériel et l’affutage des divers outils.

Dans son allocution de bienvenue, Jacques Behra maire d’Oberbruck et organisateur de la réception a pu saluer Laurent Lerch président de la communauté de communes de la Doller et du Soultzbach ainsi que de nombreux amis et clients de Manu et de son père Gilles. Parmi eux, les premiers patrons de Gilles, Suzanne et Henri Messerlin qui possédait une entreprise identique à Sickert. Le premier magistrat a profité de cette bonne nouvelle pour en annoncer d’autres. Dans ce bâtiment viendra encore s’installer l’entreprise Reno Plus de Fabien Nussbaum et  de ses fils. Le 27 avril à coté dans l’ancien tissage Zeller frères à la place de la Coop, Maria-Luisa Rieth ouvre un magasin « Proxi ». Puis dans ce même bâtiment s’ouvrira prochainement un cabinet médical de télémédecine dans l’ancien magasin « Millefleurs »

D’autres projets à plus ou moins terme sont encore en gestation ,une maison de pays avec auberge, bistrot et accueil touristique sous forme de gites et chambres d’hôtes et la construction d’une passerelle piétonne sur le Rimbach (Seebach) reliant le centre du village au nouvel espace commercial. « C’est comme un peu le printemps d’Oberbruck » devait déclarer le premier magistrat.

Le magasin Motoculture Gilles et Fils sera ouvert mardi, mercredi jeudi vendredi de 8 h. à midi et de 14 h. à 18 h 30. Le samedi de 8 h. à midi et 13 h 30 à 17.  Fermé lundi et dimanche

Téléphone : 03 69 77 59 62, - portable  06 80 54 99 94 -  Adresse Mèl : gilles.gaumez@outlook.fr

Pierrot Rosenblieh

Manu, Jaques, Laurent , Gilles et Sylvie

 

G à D : Manu Gaumez, Jacques Behra, Laurent Lerch, Gilles et Sylvie Gaumez (Maman de Gilles)

 

Manu

 

Manu Gaumez répare une tondeuse à gazon

 

Jacques, Laurent, Manu et Gilles

De G à D :, Jacques Behra, Laurent Lerch, Manu Gilles et Gaumez.

Laurent et Gilles

 

Laurent Lerch et Gilles Gaumez.

Photos Pierrot Rosenblieh

Posté par pierosen à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2016

Wegscheid : SPKW

Wegscheid

Truites du Vendredi saint : bonne vente

La société de pêche de Kirchberg-Wegscheid (SPKW), présidée par Roland Haffner, a organisé, comme chaque année, une vente de truite au détail le Vendredi saint. Ces truites sont toutes issues de la pisciculture de la SPKW à la Blechschmeda entre la Doller et l’ancienne manufacture royale de fer blanc. Cette vente a eu lieu sur le parking de la mairie de Wegscheid de 8 h à midi. Rappelons que la SPKW a été la première à organiser une vente de truites aux particuliers dans la semaine sainte puis et la semaine précédent Noël. La renommée de la qualité des poissons incitent les acheteurs qui viennent parfois de fort loin.

Thomas Sutter le trésorier de la SPKW nous confie : « Cette année, malgré le temps incertain nous avons accueilli  200 clients. Ce chiffre demeure stable par rapport à l’an dernier. Les clients sont venus de la haute et de la basse vallée de la Doller, de Sewen jusqu’au deux Burnhaupt. Mais aussi de Thann et sa région, du bassin potassique de Cernay, de la région mulhousienne et même Territoire de Belfort pour les plus éloignés.» Parmi les clients fidèles Francis Behra, Maurice Klingler et Christian Galli, maires honoraires, de Rimbach-près-Masevaux et Kirchberg pour les deux derniers

Les pêcheurs ont vendu 310 kg de poissons soit, environ 1000 truites uniquement des arc-en-ciel ». Précise encore Thomas Sutter

Pierrot Rosenblieh

 

SPKW Truites VS 160325

 

Thomas Sutter s’occupe de la vente sous l’œil du président Roland Haffner (4ème à G).

(Photo Pierrot Rosenblieh)

Posté par pierosen à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 février 2016

Alain Granklaten capitaine honoraire

Rimbach-près-Masevaux

Des sapeurs-pompiers à l’honneur

Dimanche 31 janvier il a fait un temps à ne pas mettre sapeurs-pompiers dehors. Pourtant dès 10 h 30 les soldats du feu de la vallée de la Doller se sont retrouvés sur le plateau sportif de Rimbach-près-Masevaux pour honorer plusieurs membres des corps première intervention (CPI) de Dolleren, Oberbruck et Rimbach-près-Masevaux regroupés sous un syndicat à vocation unique (SIVU).

La cérémonie a été commandée par le lieutenant Christian Trommenschlager chef de corps du CPI. Son épouse Véronique a officié au micro se chargeant de l’animation. Sur le terrain de jeux avait pris place la clique cantonale sous la direction de Jacques Manigold, une délégation de jeunes sapeurs-pompiers (JSP), des vétérans dont le capitaine honoraire Roger Studer dernier membre fondateur du corps local et le lieutenant-colonel Jean Larghi ancien inspecteur départemental adjoint (IDA). La cérémonie a été rehaussée avec la participation du drapeau du CPI de Guewenheim et de sa garde.

Le lieutenant Alain Granklaten chef de corps local après avoir passé 42 ans du service a fait valoir ses droits à la retraite. Il a été promu au garde de capitaine honoraire dont les galons lui ont été remis par Michel Dallet maire de Rimbach-près-Masevaux et Jean-Marie Ehret président du SIVU et maire de Dolleren.

Michel Dallet avait auparavant remis la médaille d’argent pour 20 ans de service au caporal-chef Francis Husser. Jean-Marie Ehret a ensuite remis les galons d’adjudant au Sergent Régis Behra et ceux de Sergent au caporal Raphaël Hans. Le chef de bataillon Philippe Briswalter du Service départemental d’incendie et de Secours (SDIS) groupement centre a remis les insignes de chef de corps à Alain Granklaten et Christian Trommenschlager.

La suite de la cérémonie s’est tenue au foyer rural ou tour à tour à tour Michel Dallet premier magistrat de Rimbach-près-Masevaux, Jean-Marie Ehret président du SIVU, Laurent Lerch président de la communauté des communes de la Doller et du Soultzbach et maire de Masevaux, Fabienne Orlandi conseillère départementale et maire de Kirchberg ont pris la parole pour rendre hommage et féliciter les nouveaux promus et médaillés.

C’est non sans émotion qu’Alain Granklaten s’est adressé à l’assistance en évoquant la mémoire de son père Léon membre fondateur du corps qui lui a donné le virus du service.

Pierrot Rosenblieh

 

1 Clique cantonale

 

 

 

 

La clique cantonale sous la direction de Jacques Manigold

 

 

 

2 Drapeau

Le drapeau du CPI de Guewenheim et sa garde

 

3 Christian

 

 

Le dispositif sous le commandement du lieutenant Christian Trommenschlager

 

4 Véro

 

 

Véronique Trommenschlager secondée par une JSP

 

5 Francis

Michel Dallet a remis la médaille d’argent des sapeurs pompier à Francis Husser

 

 

6 Régis

 

Régis Behra  a reçu le galon d’adjudant de Jean-Marie Ehret

 

 

7 Raphël

 

Jean-Marie Ehret remet le galon de sergent à Raphaël Hans

 

8 Alain capitaine

 

 

Le lieutenant Alain Granklaten reçoit les galons de capitane de Michel Dallet et Jean-Marie Ehret

 

 

9 Larghi Granklaten

 

Le lieutenant Alain Granklaten félicité par le lieutenant-colonel Jean Larghi

 

 

10 Alain Chrisdtian

 

 Alain Granklaten et Christian Trommenschlager honorés de la médaille de chef de corps

 

11 Alain et Roger

 

 

Les capitaines honoraires Alain Granklaten et Roger Studer

13 Michel

 

Michel Dallet ouvre la série des allocutions sous les yeux de Fabienne Orlandi

 

 

 

12 Laurent

Laurent Lerch pendant son allocution

 

14 Jean-Marie

 

 

Jean-Marie Ehret

 

 

15 Christian

 

Christian Trommenschlager commandant le CPI Dolleren-Oberbruck-Rimbach-près-Masevaux

 

 

16 Fabienne

 

Fabienne Orlandi conseillère départementale

 

 

17 Officiels

 

Officiels médaillés et promus, avec au premier rang les capitaines honoraires Alain Granklaten dernier chef de corps et Roger Studer dernier membre fondateur du CPI de Rimbach-près-Masevaux

Photos : Pierrot Rosenblieh

Posté par pierosen à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2016

Loeb 10 titres de champion du monde de rallye

Sébastien Loeb compte dix (10) titres de champion du monde et non neuf (9) parmi les médias seule Radio Bleu nationale mentionne exactement le nombre titres

En précisant 9 titres de champion du monde WRC

-       2001 : Champion du monde junior

 

-       2004 à 2012 : Champion du monde WRC

 

Lors de la remise des prix du comité régional Lorraine-Alsace le président Jacky Clément avait bien précisé que Sébastien avait bien dix titres de champion du monde Un jour M. Keller s’est permis de modifier, de dix en neuf, une citation du président du comité régional Lorraine Alsace que j’avais reproduite

Dans l’article paru dans les DNA, qui a passé pour un in(con)pétent ?…Je vous le donne en mille…

Je sais je connais le sport automobile que depuis… 1965

Autre précision il me semble que le premier qui a écris un article sur Sébastien Loeb c’était moi lorsqu’il s’est fais éliminer par le jury acquis au local Nicolas Bernardi, lors de la finale « rallye Jeunes » au circuit « Paul Ricard » en 1995 alors que Sébastien avait réalisé les meilleurs temps de jour comme de nuit, 

Posté par pierosen à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2015

Les occasions perdues

Wegscheid : la cité des occasions perdues ?

A l’heure ou de nombreuses communes se rassemblent la municipalité de Wegscheid  reste insensible à l’appel de son homologue de Kirchberg pour fonder une nouvelle commune, sans donner les raisons.

En ce qui me concerne cela me désole. Même si pour des raisons familiales je n’habite plus dans cette belle haute vallée de la Doller, j’y suis toujours électeur.

Je voudrais faire un petit rappel, en 1971 j’ai été élu au conseil municipal de Wegscheid lors d’une des premières séances j’avais proposé de me retirer ou démissionner en cas de fusion avec Kirchberg. Cela ne s’est jamais fait.

Encore un rappel les deux communes sœurs sont étroitement liées, toutes les associations sont intercommunales, sauf les conseils municipaux.

L’entêtement de quelques élus Wegscheidois empêche l’unification. Wegscheid a déjà perdu le corps des sapeurs-pompiers alors qu’on aurait pu faire un corps intercommunal.

L’église saint Vincent qui domine du haut de son seuil glaciaire les deux villages devrait les rassembler…

Sur le cimetière qui l’entoure, reposent aussi bien des Kirchbergois que des Wegscheidois…

Alors mesdames et messieurs les élu(e)s mettez de coté votre susceptibilité pour ne pas dire plus et mettez-vous derrière un fanion commun.

C’est fini le village gaulois retranché, il n’a existé que dans les bandes dessinées.

J’ai même trouvé un nom pour la nouvelle commune : Kirch-Weg ou en un seul mot Kirchweg (Le chemin de l’église)

A bon entendeur salut

Signé : Pierrot Rosenblieh

 

 

 

 

Ballons

Que nos élus prennent de la hauteur comme ces ballons au-dessus de l’église de Kirchweg

(Archives Pierrot Rosenblieh)

 

Posté par pierosen à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2015

Guewenheim - 11 novembre

Guewenheim

Armistice : Fredy Bey la Croix du combattant

La cérémonie de l’Armistice c’est déroulée à Guewenheim sous la présidence de Jean-Luc Barberon maire et orchestré par Boris Willmé chef de corps des sapeurs pompiers de Guewenheim. Elle a été l’occasion à une remise de décoration et de galons pour les sapeurs-pompiers.

A l’issue de la messe célébrée en l’église saint Maurice de Guewenheim par l’abbé Johann Koster curé de la paroisse les membres de la section locale de l’Union nationale des anciens combattants et victimes de guerre (UNC) et leur drapeau se sont rassemblés, sous un beau soleil, devant le monument aux morts. Autour du monument avaient pris place la musique sainte Cécile sous la direction de Pascal Helbling. Dans le rang des musiciens avait pris place un poilu en uniforme bleu horizon et casque d’époque. La délégation des sapeurs-pompiers avec drapeau était commandée par l’adjudant-chef Boris Willmé.

Après le discours de bienvenue Jean-Luc Barberon maire de Guewenheim, a lu le message de secrétaire d’État aux anciens combattants Jean-Marc Todeschini. En l’absence du président de l’UNC Pierre Kuenemann, souffrant, c’est le secrétaire André Fellmann qui a déposé une gerbe au nom de la société patriotique et le premier magistrat au nom de la commune.

Les enfants de l’école élémentaire, sous la direction de Séverine Rimelen ont entonné l’hymne européen ou hymne à la joie extrait de la 9ème symphonie de Ludwig Beethoven sur un poème de Friedrich Von Schiller.

Jean-Luc Barberon a ensuite remis la Croix du combattant à Fredy Bey ancien d’Algérie. M Bey a été appelé sous les drapeaux en janvier 1961 Après un court séjour au Centre d’instruction des blindés (CIDB) à Trèves en Allemagne il rejoint le 24ème régiment de spahis (24°RS) à Pforzheim en Allemagne. En juin 1962 il est parti en Algérie au 4ème régiment de chasseurs d’Afrique (4ème RCA) jusqu’à sa libération le 11 novembre 1962. Il est déjà titulaire de la médaille commémorative et de la médaille du Titre de Reconnaissance de la Nation avec agrafe Algérie

Promotion chez les sapeurs-pompiers

Le premier magistrat a ensuite remit, sous les yeux du capitaine honoraire François Papirer, les galons aux membres du corps des sapeurs-pompiers. D’abord ceux de sergent-chef au sergent Nicolas Charlier puis ceux de première classe, aux sapeurs Thomas Sebvay, Coraline Bauer, et Sarah Claudepierre. Les diverses médailles ont été portés par Éléna Lucas et Émeric Philibert un couple de jeunes alsaciens en tenues traditionnelles.

A l’issue de la cérémonie le verre de l’amitié a été offert par la municipalité et un repas familial a réuni les anciens combattants au camping de la Doller.

Pierrot Rosenblieh

 sCroix Comb a

 

 

Jean-Luc Barberon remet la Croix du combattant à Fredy Bey

 

sp

 

 

Le maire remet les galons de sergent-chef au sergent Nicolas Charlier

 

SP 1

 

Jean-Luc Barberon remet les galons de 1ère classe à Sarah Claudepierre sous les yeux de Coraline Bauer et Thomas Sebvay

 

Photos : Pierrot Rosenblieh

Posté par pierosen à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2015

Thann - Modèles-Réduits 2015

Thann

Un fourgon Hotchkiss à la bourse des modèles-réduits.

Pour la 30ème bourse internationale d’échanges de modèles-réduits, automobiles, trains miniatures et jouets anciens Thierry Dungler principale cheville ouvrière du Hand Ball club de Thann-Steinbach a choisi comme modèle-réduit de collection aux couleurs du club un fourgon Hotchkiss DH 60 de 1964. Ce camion premier à cabine basculante au 1/43ème est limitée à 144 exemplaire. Elle est vendue au prix de 35 €. Ce modèle-réduit est le 30ème d’une collection ouverte en 1986 par la Peugeot 205 GTI.

Comme tous les ans la bourse l’une des plus importantes de l’Est de la France réunit une bonne centaine d’exposants et environ 1.500 visiteurs venant de l’Hexagone mais aussi d’Allemagne, du Benelux, d’Italie et de Suisse.

L’exposition présente des Citroën DS et des Alpine Renault qui fêtent leurs 60 ans. Les visiteurs pourront aussi contempler des tortues mécaniques et des modèles-réduits de la marque « Gitane »

L’exposition est ouverte dimanche 25 octobre de 9 h 30 à 17 h, prix d'entrée 3 €, gratuite pour les enfants moins de 12 ans. Les visiteurs ont accès dès 7 h au tarif de 20 €.

Sur place, on trouve parking et restauration soignée. Au menu les handballeurs proposent :  foie gras, confit de canard, ou fleischschnakas.

 

Mod Rédu 2015

 

(Texte et photo Pierrot Rosenblieh)

 

 

Modèles-Réduits du Handball Club Thann Steinbach

 

1     1986              Peugeot 205 GTI

2     1987              Citroën   2 CV 6

3     1988              Renault   Express

4     1989              Renault   Alpine A 310

5     1990              Bugatti    Royale Coupé Napoléon

6     1991              Renault   Espace

7     1992              Citroën   SM Maserati

8     1993              Renault   Twingo

9     1994              Citroën   Traction 15/6

10   1995              Bugatti    57/S Atalante

11   1996              Renault   Mégane cabriolet

12   1997              Peugeot 203 berline

13   1998              Citroën   C4F camionnette

14   1699              Renault   Dauphine

15   2000              Facel Véga      Facel 2

16   2001              Peugeot 406 coupé

17   2002              Renault   4 CV décapotable

18   2003              Citroën   DS 19

19   2004              Panhard PL 17 break

20   2005              Renault   Estafette

21   2006              Peugeot 404 Pick up

22   2007              Renault   Mégane 2

23   2008              Renault   Juvaquatre gazogène

24   2009              Bugatti    35 B

25   2010              Citroën   5 HP 1925 (Trèfle)

26   2011              Renault   Domaine

27   2012              Citroën   Type H Le Bastard

28   2013              Panhard Dyna X commercial

29   2014              Renault   ZOE

30   2015              Hotchkiss Fourgon DH 60 (1964)

Pierrot Rosenblieh

 

Posté par pierosen à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2015

SPORT AUTO : Rangiers 2015

SPORT-AUTO

Aux « Rangiers » victoire pour Faggioli,  Ritchen au pied du podium

La course de côte de Saint Ursanne – les Rangiers (Jura suisse) est la seule épreuve du championnat d’Europe de la montagne (CEM) qui se dispute dans proche région. Les mauvaises conditions atmosphériques n’ont pas permis de réaliser de véritables exploits. C’est une des causes de l’annulation de la troisième manche de course.

Comme prévu c’est le multiple champion d’Europe l’Italien Simone Faggioli (Norma M20 FC) qui s’impose au classement scratch. Il est certain de conserver son titre continental tout comme le Macédonien Igor Stefanowski (Mitsubishi Lancer EVO9) le leader du CEM catégorie voitures fermées.

Cinq pilotes alsaciens étaient au départ. Le meilleur d’entre eux a été le Masopolitain Billy Ritchen (Dallara F303-05) qui remporte facilement sa classe et surtout termine 4ème au scratch. A l’issue de la première montée il a confié : « Je vais très bien dans les portions rapides. Je suis moins à l’aise dans les épingles ». A l’issue de la seconde il a confirmé : « Dans le tourniquet du Petit Susten non loin de l’arrivée j’ai fais un tête à queue qui m’a fais perdre de précieuses secondes». Nicolas Werver (Porsche 997 GT) fort de son titre de champion de France en production n’a laissé à personne de remporté la classe où il devance le deuxième de 14 secondes. Jean-Noël Claudepierre (Honda Civic type R)  a avoué : « Je suis content de ma course surtout que ce n’était pas facile. J’ai du m’habituer au changement d’adhérence. Christian Martin (Martini MK 81) n’a pas caché sa satisfaction à l’issue de la seconde manche: « Comment l’être autrement j’ai amélioré de 15 seconde mon temps de première montée. Maxime Bischoff (Peugeot 205) le Dollérien a indiqué : « Suis satisfait de mon résultat, surtout lé que j’apprends le tracé et que je manque cruellement de chevaux ».

Pièrosen

 

 

 

Posté par pierosen à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]